Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 20:21

Henri Moret revient en France après trente années d’absence passées en Australie où il s’est refait une vie. Dans l’avion de retour, il décède. Son voisin de siège, Adam Fournier, procède alors à un échange de papiers et usurpe son identité. Pourquoi une telle substitution et pourquoi les épouses des deux hommes semblent-elles jouer le jeu comme si rien ne s’était passé ? Et que cherche exactement ce troisième homme, Samuel Mann, enquêteur pour une société d’assurances, qui semble pister Adam Fournier ? Quel lien unissait les deux protagonistes ? Quels enjeux se cachent derrière cet échange d’identités ? C’est ce sur quoi ce roman va tenter de lever le voile. Une situation qui présente au départ des aspects difficilement crédibles, avec une galerie de personnages improbables et une intrigue qui peine à étonner le lecteur. Pas de véritables rebondissements, un suspense très moyen et une fin décevante m’ont rendu cette lecture de plus en plus difficile au fil des pages. Un roman bien écrit dans l’ensemble mais sans réelle originalité, ni dans le style, ni dans sa construction. Il est l’œuvre d’une auteure prolifique, traduite en plusieurs langues et éditée chez Fayard. Ma déception n’en a été que plus forte. Un livre qui ne m’aura pas marqué et que j’oublierai assez vite. Au final une impression assez mitigée.

Complot de femmes, de Christine Arnothy, Editions Fayard, 2001, 412 pages.

complot-de-femmes.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by ma fabrique de polars - dans Impressions mitigées
commenter cet article

commentaires

Issn 2267-0947

  • : Le blog de ma fabrique de polars
  • Le blog de ma fabrique de polars
  • : J'écris et je publie des polars, ou des thrillers, selon les préférences. Ce blog est destiné à les présenter, à évoquer mon activité d'écriture et à publier mes coups de coeur.
  • Contact

Recherche