Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 07:45

Il se passe toujours quelque chose dans les coulisses. Alors que j'attends de recevoir de mon éditeur le projet de maquette de "24", je travaille à mes romans suivants. Trois sont à l'ordre du jour. Le premier des trois est terminé. Il aurait dû être, dans l'ordre chronologique, le quatrième à paraître, vraisemblablement vers l'automne 2012. Le suivant est pratiquement bouclé. Il est actuellement à la relecture et, dans mon projet initial, il devrait être le cinquième à sortir, normalement pour le printemps 2013. Il s'intitulera "Rejoins la meute ! Tout un programme ! Le dernier est en chantier. Pour le moment, il n'a pas encore de titre. Je suis actuellement occupé à en peaufiner la trame générale avant de m'attaquer à l'écriture proprement dite. Seulement voilà, les choses ne se passent généralement pas comme on l'avait prévu. Ceux qui ont lu le manuscrit de mon quatrième roman m'en ont dit tellement de bien que j'ai décidé de le faire concourir pour le Prix du Quai des Orfèvres 2013. Je l'ai envoyé voici quinze jours au secrétariat général du jury qui opérera en deux étapes. Le 30 juin, une sélection de six manuscrits sera arrêtée et, le 30 octobre, le prix sera décerné à l'un des six manuscrits restants. Le gagnant se verra édité chez Fayard, en poche, et tiré à 50 000 exemplaires. Une consécration ! On peut toujours rêver ! Si mon manuscrit n'est pas sélectionné, l'ordre chronologique initial sera respecté. Dans le cas contraire, j'attendrai la date du 30 septembre et, quel que soit le résultat final, le roman ne paraîtra qu'en 2013. Dans ces conditions, le cinquième, intitulé " Rejoins la meute ", aurait toutes les chances de devenir le quatrième et d'être publié vers l'automne 2012. Ce serait pour moi la plus favorable des hypothèses. Mais, pour l'heure, attendons la sortie de "24" qui ne devrait plus tarder puisque ma directrice de collection m'a garanti que nous serions dans les délais pour honorer les séances de dédidaces dont les dates ont déjà été arrêtées.

Repost 0
Published by ma fabrique de polars - dans En coulisse
commenter cet article
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 06:40

Coup de coeur : Manhattan Freud, de Luc Bossi....

par Jean-Michel LECOCQ, lundi 27 février 2012, 06:14 · 

C'est à une intrigue originale dans le milieu de la psychiatrie que nous invite Luc BOSSI, pour son premier roman, paru chez Albin Michel. Chacun connaît les controverses qui ont animé les relations entre les deux pères fondateurs de la psychiatrie moderne que sont Freud et Young. Au cours d'un cycle de conférences qui les conduit à New-York, en 1909, les deux hommes vont être confrontés à un tueur en série. La police associe Freud à ses recherches qui vont les conduire sur la piste d'un redoutable psychopathe. Un thriller initiatique qui mérite le détour et qui fait dire à Jean-Christophe GRANGE : " Manhattan Freud est un petit chef-d'oeuvre. Chaque phrase a la saveur délicate d'une tasse de thé, chaque crime a la morsure acide d'un coup de poignard". C'est aussi l'occasion de découvrir, derrière Freud et Young, deux tempéramments diamétralement opposés, jusque dans leurs aventures amoureuses. Vient d'être réédité en poche. A découvrir....

Repost 0
Published by ma fabrique de polars - dans Coups de coeur
commenter cet article
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 14:45

Coup de coeur : Crimes, gondoles et pâtisserie....

par Jean-Michel LECOCQ, vendredi 24 février 2012, 14:41 · 

Je viens de terminer ce polar historique d'un genre bien particulier. Dans la Venise du XVIIIe siècle, les Inquisiteurs recherchent un livre introduit dans la ville par un étranger. Ils promettent pour cela une récompense mirobolante, propre à mobiliser tout ce que la cité des Doges compte d'âmes perverties et criminelles, prêtes à risquer leur vie et à sacrifier celle des autres pour mettre la main sur le précieux manuscrit. Cet ouvrage qui, très vite, révèle son caractère maléfique va circuler de main en main, entraînant dans sa cavale crimes et catastrophes en tous genres, depuis le Rialto jusqu'à la Piazza San Marco, en passant par toutes les calle et tous les palais que recèle cette ville magique. Dans l'atmosphère inquiétante, échevelée et onirique du carnaval où tout le monde avance masqué, la jeune espionne Léonora va devoir affronter mille et unes aventures pour retrouver le précieux livre, le tout dans une ambiance pittoresque, rocambolesque et carnavalesque dont le piquant se mêle aux saveurs sucrées et épicées de la cuisine vénitienne. Car le livre en question est un ouvrage culinaire, mais pas n'importe lequel ! A recommander à celles et ceux qui sont friands de polars historiques dont l'atmosphère et le style prennent la coloration de l'époque et des lieux.

Crimes, gondoles et pâtisseries, par Loredan, chez Fayard, Coll. Les mystères de Venise, 280 pages.

 

Repost 0
Published by ma fabrique de polars - dans Coups de coeur
commenter cet article
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 20:54

Si vous avez aimé mes premiers romans, que ce soit Le secret des Toscans ou Le Christ jaune, vous pouvez contribuer à leur assurer une publicité, en faisant partager votre plaisir à l'aide deRecto-carte-postale.jpg cartes postales que je vous propose. Il vous suffira de les envoyer, accompagnées d'un commentaire, à des amis ou à des connaissances susceptibles d'être intéressés .

 

Sur demande, en laissant un commentaire sur cet article, en mentionnant votre adresse postale et le titre du livre, je vous adresserai gracieusement quelques cartes. Elles seront expédiées dans la limite des stocks disponibles.

 

A titre d'exemple, j'ai joint, en guise d'illustration, une reproduction recto/verso de la carte qui concerne Le Christ jaune.

Verso-carte-postale.jpg

Repost 0
Published by ma fabrique de polars - dans liens - recommandations
commenter cet article
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 20:27

En mai 2009, à New-York, survient une série inexplicable de morts violentes. Rien ne relie les victimes, si ce n'est une lettre qu'elles ont toutes reçue et qui indique la date de leur mort. Par ailleurs, peu de temps après la seconde guerre mondiale, des archéologues qui fouillent les ruines d'une ancienne abbaye de l'île de Wight, font une étrange découverte. Leurs vies semblent menacées. Enfin, au VIIIe siècle, des moines copistes, enfermés dans le sous-sol d'une abbaye, se livrent à une mystérieuse mission. Qu'ont en commun tous ces faits ? Notre destin serait-il écrit d'avance ? C'est ce sur quoi va enquêter Will Piper, profileur du FBI, qui n'est pas au bout de ses surprises. Avec Le livre des morts, Glenn Cooper nous livre un étonnant polar historique. On peut être déconcerté, au début du livre, par les sauts que l'auteur effectue du XXIe siècle au XXe siècle puis au VIIIe siècle. Ole-livre-des-morts.jpgn peut aussi être étonné par la succession de chapitres qui, au début, semblent ne pas avoir de rapport entre eux. Assez vite toutefois, on finit par identifier des liens puis, petit à petit, l'intrigue prend corps et le voile se lève progressivement sur un étonnant secret. J'y ai retrouvé, de ce point de vue, des similitudes avec mon roman "Le secret des Toscans". Le livre des morts est un polar historique assez réussi que je recommande volontiers.

Repost 0
Published by ma fabrique de polars - dans Coups de coeur
commenter cet article
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 08:30

Avec la sortie de "24" au début du mois de mars, j'ai commencé à planifier quelques évènements dont voici la liste :

 

   . le samedi 21 avril 2012, à partir de 19 heures, à la librairie Lire entre les Vignes, à Sainte-Maxime : rencontre avec des lecteurs : présentation du livre, échanges avec les personnes présentes et séance de dédicaces ;

 

   . le samedi 28 avril 2012, de 10 heures à 12 heures, à la librairie Lo Païs de Draguignan : séance de dédicaces autour de mon troisième roman "24" ;

 

   . le vendredi 4 mai, de 16 h à 18 h, et le samedi 5 mai 2012, de 10 h à 12 h, à la librairie Lenoir, à Sedan : séances de dédicaces autour de mon troisième roman "24".

 

"24" est un polar historique dont l'intrigue se situe en 1572. Je consacrerai un article à ce roman, au moment de sa sortie, d'ici trois semaines environ.

 

A bientôt.

Repost 0
Published by ma fabrique de polars - dans Evènements
commenter cet article
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 15:56

Le théâtre d'Ermoupoli

par Jean-Michel LECOCQ, jeudi 5 janvier 2012, 00:10 · 

Ce théatre situé sur l'île de Syros ( Cyclades ) est le décor d'un chapitre de mon deuxième roman "Le Christ jaune". En voici un extrait : " Le théâtre d'Ermoupoli était une curiosité que signalaient volontiers les guides touristiques. C'était la réplique parfaite de la Scala de Milan et cette caractéristique avait fait son succès puisque des concertistes accouraient du monde entier pour jouer dans cette salle où, l'espace d'un soir, ils avaient la sensation d'être sur l'Olympe de la musique. A partir du printemps et jusqu'aux premiers jours de l'automne, les festivals se succédaient, attirant de tous les coins de l'Europe une foule de mélomanes aisés que l'exotisme des lieux et le prestige des affiches fascinaient, leur faisant dépenser des fortunes. Du hall, on pouvait accéder, par deux escaliers en forme d'arcs de cercle, aux trois étages dotés de galeries qui desservaient des rangées de loges capitonnées de velours rouge et meublées de cabriolets Louis XV. Le plafond de la salle était décoré en son centre d'une coupole circulaire contenant dans des médaillons les portraits de grands musiciens et ceux de quelques philosophes grecs. L'homme avec lequel François avait rendez-vous lui avait demandé de l'attendre dans une loge. Le galeriste avait opté pour une loge du troisième étage d'où il avait une vue plongeante sur la salle. Sa formation d'architecte lui permettait d'apprécier la splendeur de ce lieu unique, la souplesse des lignes et l'harmonie des formes, autant d'éléments au service de la musique et du chant et qui participaient à leur génie. Ce lieu portait en lui-même l'âme des spectacles qu'on y donnait. Rien ici ne pouvait être commun. Une répétition venait de commencer pour le festival de printemps. Un pianiste et une violoniste étaient montés sur la scène et accordaient leurs instruments. Puis, ils commencèrent à tirer les premiers accents d'un concerto de Tchaïkowsky. Un homme, assis au premier rang, qui devait être le mentor du violoniste, les interrompait régulièrement pour prodiguer ses conseils à son protégé, illustrant son propos par le mime. "

Extrait du roman "Le Christ jaune ", pp. 101 et 102

Repost 0
Published by ma fabrique de polars - dans les lieux
commenter cet article
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 15:51

Je possède une page Facebook-auteur en lien avec ce blog. N'hésitez pas à vous y rendre.J'y publie des articles similaires mais aussi des articles différents de ceux du blog. Si cette page vous plaît, n'hésitez pas à cliquer sur J'AIME. A bientôt.

http://www.facebook.com/pages/Jean-Michel-LECOCQ/109385932511403

 

 

Repost 0
Published by ma fabrique de polars - dans liens - recommandations
commenter cet article
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 08:52

Coups de coeur.... : L'armée furieuse de Fred VARGAS.

par Jean-Michel LECOCQ, mardi 10 janvier 2012, 09:19 · 

A tout seigneur, tout honneur, si on m'autorise ce masculin pour évoquer Ferd VARGAS et son dernier-né " L'armée furieuse ", une nouvelle aventure du commissaire Adamsberg qui trimbale en Normandie son équipe toujours aussi déjantée, pour une enquête au pays des croyances et des réglements de comptes, au milieu d'une galerie de personnages étonnament bien campés où Momo-mèche-courte, le mauvais garçon injustement accusé de meurtre, et le lieutenant Veyrenc, flic poète, partagent les premiers rôles avec Zerk, le fils naturel d'Adamsberg, Lina qui a vu passer l'armée furieuse du seigneur Hellequin et même Hellebaut, le pigeon que le commissaire a sauvé de la mort. Le talent à l'état pur ! On aime ou on n'aime pas ! Pour ma part, je raffole de ces personnages hauts en couleurs qui figurent parmi mes modèles lorsque je crée les personnages de mes propres romans. Avec cela, des histoires qui se croisent et enrichissent l'intrigue centrale. Un véritable régal. A consommer sans modération !

L'armée furieuse de Fred VARGAS, Editions Viviane hamy, Coll. Chemins nocturnes, mai 2011.

Repost 0
Published by ma fabrique de polars - dans Coups de coeur
commenter cet article
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 08:09

vargas.jpgRécemment, dans le fil d'une conversation qui portait sur les polars et sur leur galerie de personnages, Frédéric Lefol me questionnait sur mon intention éventuelle de créer, dans mes romans, des personnages récurrents, comme cela est le cas dans beaucoup de polars, et notamment dans ceux de Fred Vargas. Je partage totalement son goût pour cette auteur hors normes qui a su installer, au fil des histoires qu'elle raconte, une galerie de personnages plus déjantés, plus pittoresques mais aussi plus attachants les uns que les autres, du commissaire Adamsberg à son adjoint Danglard, en passant par Bufo, le crapaud du commissaire Kehlweiler, ou encore par la famille Vandoosler. Ils reviennent inlassablement comme des êtres familiers qui donnent à chaque nouvelle lecture des airs de réunion de famille. Personnages picaresques pour des aventures rocambolesques, voilà un univers qui me convient. Mais n'est pas Vargas qui veut ! Aussi, sans avoir la prétention de rivaliser avec son talent, je vais quand-même avoir l'audace de tenter de créer des personnages récurrents dans mes prochains romans. Le premier pourrait être le capitaine Tragos, personnage central de mon quatrième opus, à paraître fin 2012. Il aura une dimension régionale. Le second pourrait prendre les traits du commissaire Théo Payardelle, héros de mon cinquième opus, en cours d'écriture et qui ne verra sans doute le jour qu'en 2013. Il aura une dimension nationale. Les deux se croiseront peut-être un jour. Voilà le projet passionnant que je vais mener dans les mois à venir et je remercie Frédéric Lefol de m'y avoir encouragé.

Repost 0
Published by ma fabrique de polars - dans Mes personnages
commenter cet article

Issn 2267-0947

  • : Le blog de ma fabrique de polars
  • Le blog de ma fabrique de polars
  • : J'écris et je publie des polars, ou des thrillers, selon les préférences. Ce blog est destiné à les présenter, à évoquer mon activité d'écriture et à publier mes coups de coeur.
  • Contact

Recherche