Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 09:32

Etonnant roman qui, par certains côtés, m’a rappelé la construction, à défaut de sa thématique, de mon premier polar et qui renvoie aussi, par certains côtés, au Da Vinci Code. Deux histoires qui cheminent en parallèle, l’une au XXIe siècle, l’autre au 1er siècle de notre ère. Tout tourne autour de la légitimité de la divinisation de Jésus par l’Eglise. L’existence d’une épître, écrite par un mystérieux treizième apôtre, attestant que Jésus n’est pas ressuscité mais qu’il a été inhumé quelque part dans le désert, constitue un danger, non seulement pour l’Eglise mais aussi pour les autres religions monothéistes. Une mystérieuse congrégation est chargée de protéger ce secret et de maintenir le mythe de Jésus-Christ, incarnation de Dieu. Tous les moyens sont bons, y compris le recours à des tueurs professionnels qui éliminent le père Andrei, en travestissant ce crime en suicide. Le tort de ce religieux a été de s’approcher trop près du terrible secret que dissimulent les éminences grises de l’Eglise. Nil, frère dans un monastère français et professeur d’exégèse, est l’ami de toujours du père Andrei. Devant ce qu’il pressent être un meurtre, il décide de reprendre les recherches de son ami. Sous un faux prétexte, il est appelé à Rome où il doit officiellement assister un évêque chercheur et musicologue dans ses études sur la filiation entre le chant grégorien et les psalmodies des synagogues du haut Moyen-Age. En fait, il s’agit de le neutraliser et de le surveiller, dans l’hypothèse où ses recherches le conduiraient trop près de la vérité. Pour autant, Nil va poursuivre son enquête afin de réunir les preuves de l’existence de ce treizième apôtre et de son épître.

Ce livre est un véritable thriller mais aussi un roman historique qui, nourri par la grande culture de l’auteur, fait revivre au lecteur une histoire mal connue, celle des premières sectes juives et chrétiennes qui gravitaient autour de Jésus, autour des véritables enjeux qui ont conduit Jésus sur la croix, une histoire qui projette un éclairage nouveau sur les origines de la doctrine chrétienne et sur les rapports qu’entretiennent entre elles les trois grandes religions monothéistes. Il faut donc s’accrocher car cette lecture n’est pas facile, difficulté accentuée par les sauts d’époque, un peu à l’image des tous ces romans ésotérico-historiques dont l’ambition est de mettre à jour des liens invisibles entre le présent et le passé. Le Da Vinci Code n’est pas très loin. Récit cohérent, certes, et bien écrit mais dont il ne faut pas perdre le fil pour rester au cœur de l’intrigue. Longues pauses déconseillées. La fin est légèrement décevante mais pouvait-il en aller autrement ? Il eût été invraisemblable de voir l’édifice de l’Eglise catholique s’effondrer comme un château de cartes. A la fin du livre, une postface fait le point sur la vérité historique, sur l’état actuel des connaissances, en relativisant le contenu du roman.

Il y a de l’action, du suspense et des connaissances à apprendre sur ce qui constitue le terreau de notre culture. A découvrir donc mais sans s’attendre à une révolution copernicienne qui ferait vaciller les fondements de la civilisation judéo-chrétienne.

Le secret du treizième apôtre, de Michel Benoît, Ed.Albin Michel, 2013, 411 pages,  7 euros 10.

le-13eme-apotre.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by ma fabrique de polars - dans Coups de coeur
commenter cet article

commentaires

Issn 2267-0947

  • : Le blog de ma fabrique de polars
  • Le blog de ma fabrique de polars
  • : J'écris et je publie des polars, ou des thrillers, selon les préférences. Ce blog est destiné à les présenter, à évoquer mon activité d'écriture et à publier mes coups de coeur.
  • Contact

Recherche