Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 09:28

108 0756-copie-1Juliette, un si joli prénom pourtant... mais qu'elle déteste, tout comme elle déteste ses parents. Jolie comme un coeur, frêle et délicate, prisonnière d'un lourd secret, une meurtrière pourtant... évadée de l'hôpital psychiatrique où elle a été enfermée contre son gré, dans l'indifférence générale. Juliette, devenue Clara, s'échappe de sa prison pour tuer de sang froid, encore et encore... Aussi, lorsque bien des années plus tard des meurtres sont commis dans le département du Var, la petite ville est sous le choc, les faits se reproduisent à l'identique à quinze ans d'intervalle et mille kilomètres de distance... même façon de procéder, aucun témoin semble-t-il. Pire, les balles proviennent de l'arme que Juliette a utilisée... sauf que Juliette n'est plus, son corps gît dans la forêt des Ardennes depuis fort longtemps maintenant.
Une enquête complexe, déroutante, impossible attend le capitaine Tragos qui se trouve face à un vrai puzzle dont certaines pièces sont manquantes...

Avec "Portrait-Robot", nous quittons le XVIe siècle, cher à l'auteur, pour une plongée quelques siècles plus tard à cheval entre XXe et XXIe. A la fois thriller et polar psychologique, "Portrait-Robot" est un petit bijou, un travail d'écriture minutieux, une enquête passionnante, réfléchie et mûrie avec habileté, brio et imagination. A l'image de son capitaine Tragos qui n'hésite pas à parcourir de nombreux kilomètres pour les besoins de l'enquête et qui, le soir venu, déambule dans les rues de la ville pour surprendre les conversations, glaner des informations, l'auteur n'hésite pas à balader son lecteur au coeur de deux enquêtes qui se rejoignent pour n'en former qu'une seule, deux enquêtes dont l'une est le point de départ et l'autre l'aboutissement quinze ans plus tard. Le lien entre les deux se fait avec une aisance déconcertante, tant l'écriture est fluide, la progression constante et la logique implacable.
L'enquête est menée de façon méthodique, à la manière d'un psychanalyste conduisant sa séance et celle d'un fin limier menant son investigation. Les portraits et personnalités sont décortiqués, les raisonnements cohérents, l'action énergique, le rythme soutenu, la curiosité du lecteur sans cesse mise à l'épreuve. C'est un véritable jeu de patience, un puzzle en construction, où petit à petit les pièces s'ordonnent, s'imbriquent les unes aux autres pour trouver leur place définitive.
A plusieurs reprises, le lecteur se dit "Ah ! J'ai trouvé !" presque déçu d'avoir compris si vite, mais ce serait méconnaître l'auteur qui a plus d'un tour dans son sac et surtout beaucoup de talent pour brouiller les pistes et ne pas céder à la facilité. Bien au contraire, il bouscule son lecteur, lui imposant un effort de réflexion pour mériter un dénouement tant espéré.
Vous l'aurez compris, c'est un thriller qui m'a fait passer quelques heures absolument délicieuses, avec une expression écrite riche, une maîtrise de la langue française parfaite où le moindre mot est méticuleusement sélectionné... Que du bonheur, merci monsieur !

Partager cet article

Repost 0
Published by ma fabrique de polars - dans Mes romans
commenter cet article

commentaires

Godart Gilles 30/03/2014 15:43

Bonjour Jean-Michel,
Merci pour votre thriller "Portrait-robot" que je viens de terminer, j'ai beaucoup aimé.
Dès les premières lignes je me retrouve près de Charleville Mézières, pas très loin de chez moi, ou les endroits cités me sont connues.
Tel un fil d'Ariane, l'écriture me fait parcourir le chemin d'une jeune fille animée par une soif de vengeance commandée par une psychopathie meurtrière qui entraine le lecteur jusque dans le bas
de la France.
Au fil de la lecture, je voyage entre les Ardennes, la Belgique et le Var, les détails sont tels que l'on a l'impression de connaitre les lieux.
Au fur et à mesure que l'enquête avance notre imagination guidée par vos soins nous fait émettre des hypothèses sur la véritable identité de Juliette, Clara et Marthe, qui est qui ???
Une fin subtile ou l'on dévore les pages pour connaitre le fin mot de l'histoire.
Les pièces du puzzle prennent, en y réfléchissant un véritable sens.
Il va sans dire que je ne vais pas m'arrêter sur ce premier livre que j'ai découvert un peu par hasard.
Je vais également le faire partager à mes contacts sur facebook.
A bientôt.

ma fabrique de polars 30/03/2014 18:33



Merci pour votre message et surtout pour votre commentaire. Je suis ravi que Portrait-robot vous ait plus et je vous remercie de lui faire de la publicité. Je viens de publier mon dernier polar
"Rejoins la meute !" Bien cordialement.



Issn 2267-0947

  • : Le blog de ma fabrique de polars
  • Le blog de ma fabrique de polars
  • : J'écris et je publie des polars, ou des thrillers, selon les préférences. Ce blog est destiné à les présenter, à évoquer mon activité d'écriture et à publier mes coups de coeur.
  • Contact

Recherche