Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 08:52

Dans une chronique consacrée à « 24 » qui, comme chacun le sait, est un polar historique dont l’intrigue se situe au XVIe siècle, un journaliste a dit de moi que je marchais sur les traces d’Alexandre Dumas et de Michel Zevaco ( 1 ). Ce jugement m’est allé droit au cœur, non pas tant parce mon ego se trouvait flatté de me voir comparer à ces deux grands de la littérature mais surtout parce qu’il me rangeait dans la catégorie des auteurs de romans populaires. Ces deux grands feuilletonistes sont en effet catalogués comme des auteurs populaires. Ils s’adressaient avant tout à un large public, avant tout friand d’une littérature accessible, distrayante et essentiellement narrative. Ces récits, diffusés au XIXe siècle, sous la forme de feuilletons, dans des livraisons périodiques que le grand public attendait avec impatience, sont devenus des chefs-d’œuvre de la littérature française : Les trois mousquetaires, Le vicomte de Bragelonne, Le comte de Monte-Christo et bien d’autres œuvres du même genre relèvent de cette littérature qu’on taxerait peut-être aujourd’hui d’être de la littérature « de gare ». Dans « Club Dumas », Arturo Pérez-Reverte en parle très bien. Je me flatte d’être rangé dans cette catégorie, aux côtés de ces illustres devanciers. Mon plaisir consiste à raconter des histoires, en me servant d’ingrédients que j’estime fondamentaux, au premier rang desquels le voyage, l’action, l’aventure. Certes, j’aime camper des décors, brosser le portrait de personnages originaux, juste ce qu’il faut pour servir le récit mais sans lui nuire ( 2 ). Je ne me reconnais pas dans les pavés, très fréquents dans la littérature policière actuelle, où descriptions et considérations psychosociologiques prennent le pas sur l’action, alimentent des longueurs, ralentissent la lecture et finissent par rebuter le lecteur. Il y a certainement un lectorat pour ce type de romans mais ce n’est pas le lectorat populaire que je souhaite atteindre et qui correspond à celui auquel s’adressaient Dumas et Zévaco.

(1)    Voir sur ce blog la chronique de radio Massiabelle dans la rubrique « Mes romans ».

(2)    Voir sur ce blog les rubriques « Les lieux », « Les personnages ».  

24

Partager cet article

Repost 0
Published by ma fabrique de polars - dans Mes romans
commenter cet article

commentaires

Issn 2267-0947

  • : Le blog de ma fabrique de polars
  • Le blog de ma fabrique de polars
  • : J'écris et je publie des polars, ou des thrillers, selon les préférences. Ce blog est destiné à les présenter, à évoquer mon activité d'écriture et à publier mes coups de coeur.
  • Contact

Recherche