Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 10:37

La technique du puzzle est au coeur de mon prochain polar "Portrait-robot" qui devrait sortir cet hiver, tout du moins je l'espère. Tout au long de ce roman, je file la métaphore du puzzle, jeu éminemment représentatif de ce qu'est le déroulement d'une enquête policière. Pour cela, je me réfère aux propos de Georges PEREC, mon auteur de référence, tels qu'ils figurent dans le préambule de son roman, La vie, mode d'emploi : " Considérer isolément une pièce d'un puzzle ne veut rien dire ; elle est seulement question impossible, défi opaque ; mais à peine a-t-on réussi, au terme de plusieurs minutes d'essais et d'erreurs, ou en une demi-seconde prodigieusement inspirée, à la connecter à l'une de ses voisines que la pièce disparaît, cesse d'exister en tant que pièce : l'intense difficulté qui a précédé ce rapprochement, et que le mot puzzle - énigme - désigne si bien en anglais, non seulement n'a plus de raison d'être, mais semble n'en avoir jamais eu, tant elle est devenue évidence : les deux pièces miraculeusement réunies n'en font plus qu'une, à son tour source d'erreur, d'hésitation, de désarroi et d'attente". Ainsi, j'essaye, dans mes polars, de restituer ces caractéristiques propres à toute enquête policière : l'observation minutieuse, patiente, le tâtonnement mais aussi l'intuition géniale, l'inspiration miraculeuse qui, une fois que les enquêteurs ont franchi une étape dans la compréhension des choses, les placent devant de nouvelles interrogations, de nouveaux défis. Et il y a les fausses pistes : "... l'espace organisé, cohérent, structuré sera découpé non seulement en éléments inertes, amorphes, pauvres de signification mais aussi en éléments falsifiés, porteurs d'informations fausses : deux fragments de corniches s'emboîtant exactement alors qu'ils appartiennent en fait à deux portions très éloignées du plafond...". L'illustration de la couverture, si elle est acceptée par l'éditeur, symbolisera cette métaphore. Voilà, ci-joint, le projet que m'a proposé mon ami Joël MALICET, qui nous a malheureusement quittés cet été. En faire l'illustration de la couverture de "Portrait-robot" serait sans doute le plus bel hommage à lui rendre.illustration-portrait-robot.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ma fabrique de polars - dans Mes romans
commenter cet article

commentaires

Issn 2267-0947

  • : Le blog de ma fabrique de polars
  • Le blog de ma fabrique de polars
  • : J'écris et je publie des polars, ou des thrillers, selon les préférences. Ce blog est destiné à les présenter, à évoquer mon activité d'écriture et à publier mes coups de coeur.
  • Contact

Recherche