Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 14:49

Coup de coeur : Ne les crois pas, de Sebastian Fizek...

par Jean-Michel LECOCQ, jeudi 23 août 2012, 14:46 · 

Ayant fortement apprécié Thérapie, son précédent roman ( Cf. ma chronique postée sur mon blog ), j’ai entrepris avec plaisir la lecture de ce second opus que l’on annonçait comme aussi passionnant que le premier, confirmant ainsi la réputation faite à Fizek de meilleur auteur policier allemand du moment.

Avec « Ne les crois pas », c’est à un tout autre genre de suspense qu’est convié le lecteur. L’histoire nous plonge dans une ambiance particulière tout-à-fait différente de l’atmosphère lourde et glauque de « Thérapie ». Ira, négociatrice au sein de la police berlinoise, est alcoolique et se trouve sur le point de mettre fin à ses jours. Elle ne parvient pas à surmonter le suicide de sa fille aînée tandis que la cadette refuse depuis de lui adresser la parole. Elle est sur le point de se suicider lorsque Götz, son ami en même temps que son ancien amant, lui aussi membre de l’unité d’élite de la police, vient lui demander d’assurer la négociation avec un forcené qui retient en otages six personnes dans les studios d’une station de radio. Yann, le preneur d’otage, prétend que son amie Léoni annoncée comme tuée dans un accident de la route, n’est pas morte et veut le démontrer. S’engage alors un bras de fer entre lui, le chef de la police qui veut donner l’assaut et Ira qui tente de maintenir la négociation avec le forcené. Très vite, les choses vont apparaître bien plus complexes qu’elles ne l’avaient semblé de prime abord. Le lecteur est alors entraîné dans un imbroglio policier fait de coups de bluff, de simulacres de crimes et de trahisons en tous genres. Ira est prise dans un engrenage machiavélique et, pourtant, si l’intrigue est parfaitement ficelée, le suspense n’est pas aussi prenant que dans Thérapie et l’angoisse qui fait le sel du thriller n’a pas non plus la même densité. Pour autant, c’est un bon polar, solidement construit et rondement mené, avec lequel on passe quelques heures assez agréables.

Ne les crois pas, de Sebastian FIZEK, Le livre de poche, avril 2012, 410 pages.

ne-les-crois-pas.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by ma fabrique de polars - dans Coups de coeur
commenter cet article

commentaires

Issn 2267-0947

  • : Le blog de ma fabrique de polars
  • Le blog de ma fabrique de polars
  • : J'écris et je publie des polars, ou des thrillers, selon les préférences. Ce blog est destiné à les présenter, à évoquer mon activité d'écriture et à publier mes coups de coeur.
  • Contact

Recherche