Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2014 4 21 /08 /août /2014 13:39

la-grande-embrouille.jpgComment résumer ce qui porte fort justement le titre de « Grande embrouille » ? Un coiffeur de Barcelone, ex-taulard sans clientèle, part à la recherche d’un ancien camarade de détention devenu son ami et subitement disparu. C’est le point de départ d’une série d’aventures cocasses, prétextes à un récit picaresque, une farce burlesque, un texte bourré d’un humour tantôt hilarant, tantôt feutré et amer. Une histoire haute en couleurs, en tout cas, bien écrite, où règne à la fois un comique de situation, de dialogues, un humour suscité par les personnages déjantés mais aussi un humour tenant au style et à l’emphase lexicale. J’y ai retrouvé par moments des échos de Petros Markaris         ( Liquidations à la grecque ), tant par l’humour que par la description d’un univers populaire propre aux pays méditerranéens. J’y ai également retrouvé l’atmosphère si particulière de Barcelone qui donne son cadre à l’intrigue. Une intrigue qui se traîne parfois un peu en longueur et l’on s’attache alors davantage aux personnages qu’au suspense d’une faible intensité. Somme toute, un coup de cœur modéré mais un univers à découvrir et qui plaira à ceux qui aiment le mélange entre polar et humour.

La grande embrouille, de Eduardo Mendoza, Points, mai 2014, 278 pages.

Partager cet article

Repost 0
Published by ma fabrique de polars - dans Coups de coeur
commenter cet article

commentaires

Issn 2267-0947

  • : Le blog de ma fabrique de polars
  • Le blog de ma fabrique de polars
  • : J'écris et je publie des polars, ou des thrillers, selon les préférences. Ce blog est destiné à les présenter, à évoquer mon activité d'écriture et à publier mes coups de coeur.
  • Contact

Recherche