Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 16:44

Avec son polar « Descente en eaux troubles », Julia Wallis Martin nous livre un modèle du genre.  Deux plongeurs occupés à explorer les eaux noires d’un lac artificiel à la recherche de quelques objets de valeur abandonnés lors de la mise en eau, découvrent un cadavre dissimulé dans le placard d’une ferme immergée. Il s’agit apparemment du corps décomposé de Helena Walker, jeune fille disparue vingt ans plus tôt dans des circonstances troubles. A l’époque, Bill Driver, policier chargé de l’affaire, nourrissait de sérieux soupçons à l’encontre du petit ami de la disparue, un dénommé Ian Gilmore. Il était convaincu que Joan et Richard, ses deux amis, le couvraient en corroborant son alibi. Après vingt années, Driver est à la retraite mais il décide néanmoins de s’immiscer dans l’enquête menée par l’inspecteur Rigby. Un autre meurtre survient assez rapidement puis la mère de Richard est retrouvée pendue dans sa grange. L’étau se resserre autour de Gilmore. L’intrigue réside dans une alternance entre les phases de la seconde enquête et des réminiscences de la première. L’enjeu est posé d’entrée : il s’agit de démonter l’alibi de Gilmore en obtenant la rétractation de ses amis de l’époque, Joan et Richard. Le récit est passionnant, sans temps mort. Sa construction est précise, rigoureuse et propre à entretenir un suspense qui va conduire le lecteur à un dénouement inattendu.  C’est un polar qui, par certains aspects, m’a fait penser aux polars nordiques. L’atmosphère d’abord mais aussi les personnages, dans une Angleterre profonde qui prend des airs de campagne islandaise. Un livre à découvrir absolument pour passer quelques heures agréables de détente. 

108_0696.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by ma fabrique de polars - dans Coups de coeur
commenter cet article

commentaires

Bazire Christophe 13/03/2013 15:44

L'intrigue et la critique de ce livre sont alléchantes. Le petit plus serait sans doute de donner en plus quelques indications bibliographiques (éditeur, année, pages, prix...
Grand merci d'avance et bravo pour votre travail

ma fabrique de polars 14/03/2013 07:50



Vous avez raison. Le fait est que je le fais régulièrement pour d'autres livres. Je vais être plus vigilant.



Issn 2267-0947

  • : Le blog de ma fabrique de polars
  • Le blog de ma fabrique de polars
  • : J'écris et je publie des polars, ou des thrillers, selon les préférences. Ce blog est destiné à les présenter, à évoquer mon activité d'écriture et à publier mes coups de coeur.
  • Contact

Recherche