Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 17:51

D’entrée de jeu, je dois dire que ce petit polar m’a réellement plu. Je me suis laissé embarquer dans les aventures de Karbaï, ce privé plutôt atypique qui joue à maître Puntila et son valet Matti (1) avec sa secrétaire qui se comporte comme la vraie patronne. Il a toutes les faiblesses que peut recéler un être humain et c’est ce qui le rend sympathique. L’histoire est simple a priori : Karbaï filait le patron d’un théâtre parisien que sa femme soupçonnait de la tromper avec un homme. Il se trouve que, très vite, on retrouve sur la scène dudit théâtre le corps dudit directeur abattu d’une balle dans la tête. L’enquête de Karbaï devient criminelle, en liaison avec son ami de la PJ, le capitaine Dampierre. Il y a de l’action, des rebondissements et de l’humour. On découvre les dessous du milieu du théâtre que l’auteur connaît bien. Un seul bémol qui ne retire rien au talent de l’auteur : l’éditeur n’a pas fait l’effort de relecture suffisant et subsistent quelques fautes. Cela dit, je ne peux que recommander ce polar distrayant qui s’inscrit dans une série dont il est le quatrième opus.

Trois coups de sang, de Christophe Petit, éditions L’Harmattan, avril 2017, 198 pages, 19 € 50.

  1. Référence à la pièce de Bertold Brecht dans laquelle les rôles entre le maître et le valet s’inversent.

Partager cet article

Repost 0
Published by ma fabrique de polars
commenter cet article

commentaires

Issn 2267-0947

  • : Le blog de ma fabrique de polars
  • Le blog de ma fabrique de polars
  • : J'écris et je publie des polars, ou des thrillers, selon les préférences. Ce blog est destiné à les présenter, à évoquer mon activité d'écriture et à publier mes coups de coeur.
  • Contact

Recherche