Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 17:05

L’intrigue se situe en janvier 2015, autour de la tuerie de Charlie Hebdo et de la grande manifestation en mémoire des victimes et qui réunit des personnalités et des chefs d’état du monde entier. La période est marquée par une grande insécurité et par l’état d’urgence. Des policiers sont aussi pris pour cibles et tués. Dans ce contexte, trois femmes dont l’héroïne, Sihem, avec l’aide de voyous de banlieue, réalisent un coup audacieux, l’une d’elles se faisant passer pour l’épouse du sultan d’Oman. Elles partent avec une fortune en bijoux après avoir réalisé un hold-up dans une bijouterie de luxe. Parallèlement, un gangster corse a été exécuté et des règlements de comptes surviennent dans le milieu de la drogue pour la succession d’un caïd enfermé à Fleury-Mérogis. Voilà pour l’environnement de cette intrigue animée par les personnages chers à la collection NoirDeSuite qui en est déjà à son dixième opus. Cette collection dirigée par Bernard Vitiello réunit des auteurs différents autour d’une même galerie de personnages mais avec, chaque fois, une intrigue différente et une galerie de personnages secondaires toujours hauts en couleurs. On est un peu dans le même registre que la collection « Le poulpe ». Je n’ai jamais été déçu par ces novellas qui avoisinent chacune les 150 pages. C’est encore le cas avec « Mortelle sultane » où je retrouve Marek Corbel dont j’avais apprécié « Les gravats de la rade » ( Voir ma chronique sur ce blog ), dans un exercice totalement différent où son talent s’exprime à plein régime. L’histoire se déroulant dans l’univers de la banlieue et des paumés qui y conduisent leurs trafics, Marek Corbel adopte avec bonheur un style adapté qui colle parfaitement aux personnages, y compris les flics. La tension est entretenue jusqu’au bout. On s’attache aux personnages, celui du capitaine Belkacem comme celui de Sihem. Leurs chemins vont-ils se croiser ? Pour le savoir, je vous invite à découvrir cette excellente novella au style original.

Mortelle sultane, de Marek Corbel, mai 2016, 143 pages, Editions du Horsain pour la version papier ( 8 € ) et Ska éditions pour la version numérique ( 2 € 99 ).

Partager cet article

Repost 0
Published by ma fabrique de polars
commenter cet article

commentaires

Issn 2267-0947

  • : Le blog de ma fabrique de polars
  • Le blog de ma fabrique de polars
  • : J'écris et je publie des polars, ou des thrillers, selon les préférences. Ce blog est destiné à les présenter, à évoquer mon activité d'écriture et à publier mes coups de coeur.
  • Contact

Recherche