Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 15:28

Nous sommes dans l’immédiat après-guerre, plus précisément en 1922. Les célèbres brigades du Tigre fondées avant-guerre ont été déstabilisées par le conflit de 14-18. Elles doivent se réorganiser et le commissaire Louis Forestier a été chargé de diriger la nouvelle brigade de Nice. Lui-même a été gravement blessé au cours du conflit et il ne doit la vie qu’à l’intervention d’un médecin Frédéric Berthelon. Le printemps 1922 arrive et, avec lui, survient à Nice une vague de meurtres pour le moins horribles : des prostituées d’abord, puis des enfants. Conscient qu’il se trouve en face d’un tueur déséquilibré, Forestier fait venir de Paris son ami Berthelon, devenu médecin psychiatre à l’hôpital Sainte-Anne. Les deux hommes mettent en commun leurs compétences et leur expérience au service d’une enquête qui s’annonce difficile.

Dans un style toujours aussi soigné et élégant, Valentin Musso nous livre là, à la fois, un suspense prenant et une tranche d’histoire passionnante. Les deux se combinent dans une intrigue ciselée comme un joyau d’orfèvrerie. Il met en scène une galerie de personnages magnifiquement campés qui, sans que trop de commentaire ait besoin de se surajouter au récit, donne à voir ce qu’était la société de l’époque dans une ville de province comme Nice.

Je me suis laissé embarqué avec plaisir dans cette histoire qui ne comporte aucun temps mort, mêle action et suspense et présente une dimension psychologique et sociale intéressante. Autant dire que ce nouveau polar de Valentin Musso m’a autant captivé que les précédents et que je le recommande avec empressement.

Le murmure de l’Ogre, de Valentin Musso, Points, octobre 2013, 499 pages, 8 € 10.

Partager cet article

Repost 0
Published by ma fabrique de polars
commenter cet article

commentaires

Angeline 23/04/2017 21:48

j'aime me promener ici. un bel univers. venez visiter mon blog. merci