Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 15:28

Ce n’est pas ce nouveau roman qui risque de démentir la réputation de grande qualité des publications des éditions Lajouanie. Avec « Trouble », c’est un nouveau grand talent que cet éditeur nous propose en la personne de Stéphanie de Mecquenem. Tiphaine, une Française expatriée au Québec, y exerce la fonction de Coroner. Elle est confrontée à une vague de suicides qui concerne des jeunes filles, étudiantes en droit à l’université de Montréal. Elle subodore que ces morts qui se ressemblent trop sont peut-être autre chose que de simples suicides. Elle va enquêter et se trouver confrontée à un fléau qui pourrit notre époque et touche surtout les jeunes générations : le cyberharcèlement, ainsi qu’à un autre mal que la psychiatrie moderne a mis en lumière : les troubles bipolaires. Voilà pour l’histoire, originale car elle met en scène une enquêtrice d’un genre particulier qui nous permet de sortir des sentiers battus : un coroner, fonction propre aux pays anglo-saxon et dont Stéphanie de Mecquenem nous montre bien tous les ressorts. L’intrigue est parfaitement construite, ciselée de main d’orfèvre et le suspense bien ménagé. Mais, pour reprendre la formule qui est devenue la marque de fabrique des éditions Lajouanie, ce roman n’est pas qu’un roman policier. Stéphanie de Mecquenem sait, d’entrée de jeu, créer une atmosphère qui n’a rien à envier à celle des romans d’Agatha Christie, une ambiance très « british », servie par un style classique et élégant. Elle campe des personnages qu’elle sait rendre visibles et dont elle explore avec talent la psychologie et les relations troubles dans un univers où l’alcool, la drogue et les jeux pervers tiennent une place importante. Et surtout elle traite d’un problème de société qu’elle parvient à intégrer harmonieusement à son récit, sans qu’il soit surligné à l’excès. J’ai passé un très bon moment de lecture avec cette intrigue passionnante qui m’a replongé dans une ville que je connais bien et dans la culture québécoise dont Stéphanie de Mecquenem maîtrise parfaitement les codes. Il convient également de souligner l’énorme travail documentaire qui sous-tend ce récit, sans pour autant l’alourdir. Une très belle réussite que ce roman que je recommande à tous ceux qui aiment la bonne littérature policière.

Trouble, de Stéphanie de Mecquenem, Editions Lajouanie, février 2017, 316 pages, 19 €.

Partager cet article

Repost 0
Published by ma fabrique de polars
commenter cet article

commentaires

Issn 2267-0947

  • : Le blog de ma fabrique de polars
  • Le blog de ma fabrique de polars
  • : J'écris et je publie des polars, ou des thrillers, selon les préférences. Ce blog est destiné à les présenter, à évoquer mon activité d'écriture et à publier mes coups de coeur.
  • Contact

Recherche