Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 18:35

Le premier mérite de Jean-Luc Bizien, et pas des moindres, est d’avoir réussi à me faire passer avec délectation  plus de cinq cents pages dans l’univers des cartels de la drogue car, a priori, ce genre de thriller n’était pas ma tasse de thé. Eh bien, le bougre a réussi à me passionner et à me faire regretter d’arriver si vite à la dernière page. C’est sans doute cela qu’on appelle le talent. De la violence, de la cruauté et du sang, certes il y en a à tous les chapitres, mais Jean-Luc Bizien parvient à les sublimer dans une intrigue captivante mettant en scène des personnages consistants, aux contours si fortement soulignés qu’on pourrait les croire sortis d’une bande dessinée. J’ai été captivé par leurs aventures hors normes mais j’ai été aussi touché par l’humanité qui se dégage de quelques-uns d’entre eux.  Inutile de dire que la qualité de l’écriture concourt à la réussite de ce roman. C’est ce que les Anglo-saxons appellent un « page turner ». C’est le premier opus de Jean-Luc Bizien que je lis et je vais me précipiter sur les autres. Je confirme les appréciations élogieuses portées par d’autres chroniqueurs qui ont établi un parallèle avec l’Américain Don Winslow. A découvrir et à savourer.

Crotales, de Jean-Luc Bizien, Toucan Noir, novembre 2016, 537 pages, 19 € 90.

Partager cet article

Repost 0
Published by ma fabrique de polars
commenter cet article

commentaires

Issn 2267-0947

  • : Le blog de ma fabrique de polars
  • Le blog de ma fabrique de polars
  • : J'écris et je publie des polars, ou des thrillers, selon les préférences. Ce blog est destiné à les présenter, à évoquer mon activité d'écriture et à publier mes coups de coeur.
  • Contact

Recherche